Actualités

Assurance hypothécaire – Qui désirez-vous couvrir? Votre institution financière ou votre famille?

2019-06-03T10:57:30+00:00 03 juin 2019|

Le début de l’été rime souvent avec renouvellement hypothécaire ou déménagement. Dans la foulée des décisions importantes qui s’y rattachent vient la question habituelle : de quelle façon désirez-vous assurer votre prêt hypothécaire? Votre premier réflexe devrait être : en cas de décès, qui est-ce que je veux protéger? Mon institution financière ou ma famille?

Ne vous détrompez pas. L’assurance vie et invalidité offerte par les institutions financières a comme premier objectif de se protéger elle-même. En effet, en cas de décès ou d’invalidité, c’est l’institution qui reçoit les remboursements et non votre famille. Mais là ne s’arrête pas la seule différence. Il y a en a plusieurs.

Assurance hypothécaire fournie par une institution financière Assurance hypothécaire privée fournie par un assureur
Le bénéficiaire de l’assurance est l’institution financière Le bénéficiaire de l’assurance est la personne que vous choisissez
Si vous changez votre hypothèque ou vos conditions de prêt hypothécaire, vous devrez vous requalifier Votre assurance n’a pas besoin de changer si votre situation hypothécaire change
Les tarifs sont les mêmes pour tous les clients du même âge Les tarifs uniques sont basés sur le genre, l’âge, la santé et le statut de non-fumeur. Les clients en santé paient des primes moins élevées
Le montant de couverture est décidé en fonction du montant de l’hypothèque et le prêteur est le propriétaire de la police d’assurance Vous choisissez le montant de votre couverture et vous êtes le propriétaire de votre police d’assurance
Votre couverture diminue en même temps que votre hypothèque diminue Votre couverture reste la même pour toute la durée de votre assurance à moins que vous demandiez une réduction
Vous perdez de la couverture lorsque votre hypothèque est payée, assumée ou en défaut L’assurance continue de prendre effet tout aussi longtemps que vous payez les primes ou jusqu’à ce que vous décidiez d’annuler
Votre assurance protège votre prêteur Votre assurance protège tout ce que vous voulez : votre famille, les frais d’éduction, les dettes personnelles, etc.

 

À la lumière de tout ceci, il semble évident que l’assurance hypothécaire fournie par un assureur est beaucoup plus avantageuse. Et si on rajoutait le fait que la prime est souvent moins élevée? De plus, la prime proposée par l’assureur demeure fixe pour tout le long du terme de l’assurance vie. Celle offerte par les prêteurs hypothécaires varie en fonction de l’âge. Vous connaîtrez donc des hausses de prime sur une base régulière.

Un assureur vous qualifie dès la prise de l’assurance. Au moment de la souscription, votre assureur vous posera des questions de santé. Il vous sera également peut-être nécessaire de passer des tests, comme une prise de sang. Ceci a pour but de vous qualifier méticuleusement et permet de vous offrir une prime qui convient à votre niveau de risque. L’institution financière vous posera peu de question à la souscription. Lors de la réclamation par contre, l’institution vérifiera votre assurabilité. Il s’en suivra une analyse qui peut durer jusqu’à 90 jours pendant lesquels votre succession devra assumer les frais liés à votre hypothèque. L’assureur pourrait déterminer que vous n’étiez pas admissible à l’assurance et refuser de payer.

N’oubliez pas : vous pouvez annuler votre assurance hypothécaire prise auprès de votre prêteur sans frais et à n’importe quel moment. Bien que certains prêteurs peuvent exiger que votre prêt soit assuré, en aucun temps ils ne peuvent exiger que le prêt soit assuré auprès de leur institution. C’est votre droit de prendre l’assurance hypothécaire auprès de votre conseiller en sécurité financière. Appelez-nous pour une soumission.