Actualités

Les 5 grandes astuces des épargnants prospères

2020-04-22T15:23:57+00:00 22 avril 2020|

Si les dirigeants mondiaux prennent les bonnes décisions pour notre santé, ils sont très conscients que les effets sur l’économie sont lourds et risquent de mettre l’économie en récession. Les soubresauts des marchés mettent votre discipline et votre motivation à rude épreuve présentement. Ayez l’esprit tranquille. Votre conseiller en sécurité financière applique les astuces suivantes pour que vous mainteniez le cap sur votre stratégie.

  1. Diversification

Il est rare qu’un type de placement se retrouve en haut du palmarès deux années de suite. La diversification de votre portefeuille entre différents secteurs d’activité, pays, économies et catégories de placement vous permet de répartir les risques, d’obtenir des rendements plus stables et d’atténuer les effets potentiels des placements qui dégagent des résultats décevants. Qu’avez-vous à faire pour vous assurer d’une bonne diversification? RIEN! Votre conseiller s’en est occupé pour vous. C’est d’ailleurs pourquoi vos rendements actuels ne sont pas aussi négatifs que ce qu’affiche la bourse.

  1. La raison doit l’emporter sur les émotions

Lorsque tout va bien, les épargnant sont optimistes et veulent placer plus d’argent, ce qui les amène souvent à acheter quand les marchés sont chers. Quand le marché recule, ils prennent peur et décident de limiter leurs pertes, en vendant quand le marché est bas. Restez discipliné et ne déviez pas de votre plan de placement à long terme pour éviter de vous laisser emporter par le tourbillon de vos émotions.

  1. Jours manqués… occasions manquées

En matière de placement, il suffit parfois de retirer son argent du marché quelques jours pour obtenir des résultats décevants au lieu de faire des gains. C’est pendant ces périodes de volatilité que se trouvent habituellement les meilleures journées de placement. Les premières journées d’une reprise sont souvent celles qui offrent les plus belles courbes croissantes. Il suffit parfois d’en manquer une seule pour retarder grandement le retour des rendements positifs. Il faut rester investi.

  1. Calculez votre rendement à long terme, pas sur une journée

Les marchés ont des hauts et des bas, il faut l’accepter; mais à long terme, ils sont toujours orientés à la hausse. Voici une analogie. Si la valeur de votre maison chute de 10 % et que vous la vendez, vous encaisserez la perte. Si au contraire vous conservez cette maison plus longtemps, sa valeur aura eu le temps de remonter et vous aurez vendu votre maison plus chère que vous l’avez payée. C’est la même chose pour vos placements.

  1. Tirez profit de la volatilité des marchés

En plaçant une somme fixe à tous les mois, vous pouvez réduire votre coût moyen, car vous profitez de toutes les occasions du marché. Vous n’avez donc pas à craindre de placer une somme unique au mauvais moment. Vous avez une somme importante à placer? Parlez-en à votre conseiller. Il serait de bon conseil de l’intégrer au marché graduellement.

La crise que nous vivons n’est pas la première ni la dernière. Il faut savoir que si lors d’anciennes crises, les marchés étaient malades, cette fois-ci, c’est nous qui sommes malades. L’économie se porte bien et devrait se relever sans trop de peine de cette crise dès qu’on pourra reprendre le travail.